16 mars 2017 Tim

Interview d’Eloïse, urbaniste et consultante aux Nations Unies

Arrivée à New York en 2014, Eloïse est urbaniste, spécialisée dans les villes en développement. Elle travaille comme consultante aux Nations Unies (UNCDF) et apporte son dynamisme et son expertise en urbanisme aux visites de New York Off Road. Elle vit à Stuyvesant Town dans East Village et nous livre sa version de la vie à New York.

Elise : Pourquoi et comment es-tu arrivée à NYCEloise mariage New York Interview Eloise New York Off Road

Eloïse : Je suis arrivée à New York en décembre 2014 avec mon conjoint, devenu mon mari. Une “classique” histoire de poste à New York pour lui, mais une incroyable histoire d’amour pour nous.

Si tu devais définir la ville en 3 adjectifs ?

Audacieuse, coriace, cosmopolite.

Quelle est la différence de culture entre ta ville d’origine et NYC qui t’a le plus marquée à ton arrivée ?

Alors, je viens de Blois, une charmante petite ville sur les bords de Loire, entre Tours et Orléans, donc la différence avec New York est … totale ! Même si les 2 villes sont au bord de fleuve. J’ai ensuite vécu à Paris, à Dakar et Marseille avant de poser mes valises à New York. Je trouve que New York est une « mégalopole en développement ». Elle ressemble plus, sur certains aspects notamment – innovante, inégalitaire, chaotique dans l’aménagement urbain, son côté système D, ses petits jobs, etc. –  à certaines grandes villes africaines ou asiatiques, qu’à Paris ou à Londres.

Quelle est la personnalité américaine que tu admires le plus et pourquoi ?

J’aime cette citation de Jane Jacobs et ce qu’elle a accompli pour New York et les “villages”. Paradoxalement, je vis à Stuyvesant Town, construit par Robert Moses, urbaniste d’après-guerre, qui voulait notamment construire une autoroute à Lower Manhattan traversant Greenwich Village et SoHo, pour relier le New Jersey à Brooklyn et Queens. Jane Jacobs a été une de ces plus ardente opposante et critique. Elle a joué un rôle décisif en mobilisant l’opinion publique pour conserver les “villages” et le New York qu’on aime aujourd’hui.

Citation Jane Jacobs Interview Eloise New York Off Road

Quel est ton mot (expression) préféré en américain ?

It is what it is !

Quel est le morceau de musique qui représente NYC selon toi ?

Feeling Good de Nina Simone. C’est le morceau que j’écoutais quand j’ai atterri pour venir vivre à New York !

Quel est ton film préféré qui se passe à NYC ?

Casse-tête chinois de Cédric Klapish ! Sûrement car je fais partie de la génération de l’Auberge Espagnole.

 Quels sont ton restaurant et ton bar préférés à NYC ?

Certainement le restaurant Obica, un bar à mozzarella, à côté du Flatiron district. Mais ce que j’aime surtout, c’est traverser le charmant quartier de Irving Place autour de Gramercy Park en rentrant à East village après un dîner là bas.

Et pour un verre, le Pourring Ribbons, un bar à cocktail à Alphabet City.

Purring ribbons bar cocktail New York

Photo : timeout

Quel est l’endroit inconnu du public (restaurant, bar, parc, vue…) que tu préfères ?

Le Delegates lounge des Nations unies, avec son mobilier 60’s. Ca se passe le vendredi soir, pour prendre un verre, avec la terrasse donnant sur l’East River.

Ta soirée New Yorkaise idéale ?

Un verre avec des amis, une vue sur la skyline de Manhattan, de préférence à Brooklyn ou dans Queens et finir dans un dive bar à refaire le monde. C’est cliché, mais j’aime voir les couchers de soleil sur New York. Ce sont des moments de grâce que la nature nous offre et qui appartiennent à tout le monde. Il faut juste être là au bon moment!
New York Off Road Interview Eloise

Si tu devais conseiller à une personne visitant NYC l’endroit à ne pas manquer ?

Grand Central et le Chrysler Building ! C’est classique, mais ça me fait toujours le même effet d’entrer dans le hall de la gare, c’est grandiose. Je crois que je prends une photo dès que je passe devant. J’ai toujours l’impression de le découvrir pour la première fois.

Qu’est-ce qui te manque le plus de la France ?

Réponse assez banale, mais je dirais ma famille et mes amis, le fromage, et les terrasses des cafés. Mais aussi la désobéissance et l’insubordination française. J’aime le côté rebelle (critique ? insatisfaits ?) des français. C’est un beau pays où il y a l’art de vivre et le savoir-vivre.

Est-ce que tu as un secret à nous révéler sur la ville, quel qu’il soit ?

Elle est coriace ! Elle est de ces villes attirantes mais qui ne se laisse pas saisir si facilement ! Il faut s’accrocher pour l’apprécier !

Merci Eloïse d’avoir répondu à l’interview !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This